Tente rouge au jardin de Kodu

Un moment sacré et secret

un temps-coquelicot

un partage

un souffle

la sensation de faire partie du Grand Tout

quand les oiseaux répondent au tambour

nos coeurs à l’unisson

 

 

Chacune a amené une offrande

Nous nous lovons dans la cabane comme dans le ventre de Pachamama

Nous y sommes bien

Nous déposons nos vérités de l’instant

dans la parole, le silence, les rires et les larmes, le chant , la prière

Nous restaurons les fils de notre âme

C’était tellement fort et pourtant je ne me souviens plus de ce qui s’est passé…

Avons-nous rêvé?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s