se relier à son oasis intérieur

J’ai pu observer comment mes pensées influent sur mon état physiologique et ce fut intéressant et précieux pour moi.

Il faisait 40° , j’étais allongée la fenêtre ouverte et je laissais fluctuer mon mental.

Il se relia à une situation conflictuelle récente et encore ambiante , et la chaleur devint insupportable.

Je me dis :  » attention au feu du mental »

Je descendis alors en moi dans une zone de paix, de détente, de réceptivité, d’écoute silencieuse, sans pensée,

la fraîcheur des arbres me parvint alors et je sentis une brise délicieuse rafraichissante.

One Reply to “se relier à son oasis intérieur”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s