4 Replies to “vivre dans son environnement naturel”

  1. Mon jardin intérieur est reposé ce matin. Il a faim et soif avec je vais le nourrir, et comme il m’inspire à créer en ce beau samedi, je vais l’écouter et m’exécuter. Peut-être même faire un peu de vélo lorsque les nuages seront partis.

    Mon jardin extérieur lui est heureux d’avoir reçu de la pluie hier à plusieurs reprises. Après la fraicheur de la nuit, les feuilles se détendent et les bourgeons de fleurs ouvrent très grands leurs pétales. Le basilic sacré parfume l’air de ses effluves divines, la bourrache abondante flirte avec les abeilles, le maïs semble vouloir toucher le ciel, les camomilles allemandes jaunissent et sont prêtes à se faire récolter pour poursuivre leur 2e vie médicinale. Les courgettes sont coiffées d’immenses fleurs jaunes, les carottes s’étirent dans la terre et baillent jusque dans leurs ramifications. Point de calendules ce matin, elles font la grasse matinée (pourquoi pas!) alors que les fines herbes se questionnent à savoir dans quel plat savoureux elles se retrouveront. 6 nouvelles tomates cerises sont suffisamment gorgées de soleil et de vie pour être récoltées. Les melons et courges semés tardivement sont en fleurs, c’est excellent! Je n’ai pas vu Thierry ce matin, petit crapaud gardien du jardin. Mes salades n’ont pas été dévorées par la marmotte depuis qu’il y a une semaine, j’y ai placé des touffes de poil du chien d’une amie. Nul besoin de blesser les animaux pour protéger son jardin. ☺️

    Et toi, comment est ton jardin ce matin?

    Aimé par 1 personne

  2. Curieux! Hier j’ai répondu à la question « comment est ton jardin ce matin? » mais je ne voyais rien d’autre que la question à partir du lecteur WordPress. Voyant qu’aujourd’hui encore ce n’est qu’une phrase, j’ai décidé de cliquer dessus et là j’ai pu lire le texte! Bizarre!
    Désolée, avoir lu le texte mon commentaire aurait été différent.

    J'aime

    1. bien au contraire!! j’ai adoré ta réponse, j’ai trouvé fun comme un jeu et donc voici la mienne aujourd’hui : Dame courgette domine le tout d’une tête épanouie car la pluie vient d’enfin raviver le vert meurtri par la canicule persistante, les poivrons ont déclaré forfait, ne se battent plus et ont baissé les feuilles, un bébé aubergine pointe le bout de son petit nez rond, les tomates rigolent ensemble enchevêtrées qu’elles sont comme autant d’herbes folles dans les hauteurs, le petit tas de bois attend toujours son hérisson, la tourterelle a saupoudré de duvet blanc les pourpiers rouges, le shizo va-t-il mourir, la verveine garde son parfum pour ne le délivrer qu’à l’eau chaude de la tisane, la lavande est restée petite mais grandira c’est sûr, la coccinelle reste cachée mais je sais qu’elle est là. 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s