rejoindre le chant du monde

je me lève, mais pas  » comme d’habitude », je rejoins le lever du soleil sur la plage , il y a déjà quelqu’un qui est là, elle fait de drôles d’ondulations de la colonne vertébrale puis reste longuement à la contempler, son compagnon court puis s’arrête , la regarde, s’assoit sur les rochers et médite face à la mer. mon voisin embarque son petit-fils à bord de son vélo avec un grand  » et c’est parti « .

Autrefois lorsque je dansais c’était pour  » m’entraîner » ou offrir une représentation , aujourd’hui , j’ai quitté l’exercice, je danse, c’est tout, je ne cherche pas à  » bien » faire, ni à faire  » quelque chose « , je danse, je jubile, je respire, je dialogue avec la mer, avec le vent, avec le soleil, avec l’environnement sonore dans lequel je baigne en cet instant.

Jamais je n’aurais osé autrefois déployer librement mon être dans un espace public sans aucun cadre l’autorisant…

ça devait bien la faire rigoler, la mouette.

Aujourd’hui, je rejoins le chant du monde, bercée comme un bébé in utero par la beauté de sa chorale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s