le corps, temple de la présence

Pleine présence est libre circulation de l’énergie…

Pour s’élever, m’ont dit mes guides, il suffit simplement de se délester, c’est tout…

Dans mon corps je sens les blocages qui barrent le passage à l’énergie de la vie, les zones anesthésiées , cicatrices de blessures anciennes, les tensions, cuirasses de protection installées en bouclier pour un danger peut être aujourd’hui inexistant ….

Dans mon corps, je sens la fraîcheur du frétillement des cellules à nouveau alimentées par le chi, la détente des zones qui respirent à nouveau, l’ouverture et l’expansion des cellules qui respirent à nouveau dans une meilleure amplitude

le corps vivant est interface entre le monde extérieur et le monde intérieur.

Comme un 8 ou un lemniscate, la vie respire non pas en nous mais par nous.

Nous sommes la vie qui respire, nous sommes respiration : échange à la fois continu et à la fois en jeu à chaque instant, entre le monde extérieur et intérieur, le ciel et la terre, le non-manifesté et le manifesté . Le divin est en jeu à chaque instant dans notre aptitude à l’accueillir ou non. Nous sommes la porte.

être incarné, être corps vivant, appelle à chaque instant l’alchimiste en nous…et il faut parfois toute une vie pour accéder simplement à l’acceptation de nous-m’aime. Paradoxe fabuleux, c’est quand je m’accepte telle que je suis que j’accède à mon pouvoir créateur…

je vous souhaite, chers jardiniers de l’amour, d’aujourd’hui pleinement respirer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s