Quand tu te noies dans la soupe, soulève le couvercle!

envahie par mes émotions, je me noie dedans, mes lunettes deviennent ROUGES, je n’accède au monde qu’à travers le philtre de mon émotion , COLERE, ( par exemple 🙂 ), et me voilà prisonnière d’un cercle vicieux, pour peu que mon interlocuteur ait aussi peu de distance que moi avec son monde émotionnel et que ma colère que je lui balance dans la tronche réveille la sienne, nous voilà embarqués tous deux dans les meuglements du même aveuglement…et au présent, y a plus personne 🙂

Mais depuis peu, je pratique ce qu’enseigne Lulumineuse , si simple et wahou bon sang que c’est efficace!!! dès que je me vois noyée dans l’eau de mes émotions, je m’élève un cran au dessus, au niveau de l’élément air en moi, je prends l’air immédiatement à l’intérieur, et tout de suite, ça me donne du recul sur la situation , me donne un espace d’accueil où je peux me moquer de moi avec humour et enchainer la conversation sans être enchainée par le traintrain des réactions karmiques !!! pra-tique!

comment faire, ben juste le faire 😉

à ma fille, je lui ai dit : tourne le thermostat et remonte ton niveau vibratoire, élève toi au dessus, et elle l’a fait direct! simple comme bon jour …

Somasheka enseigne de laisser tout l’espace à la colère afin qu’elle se déploie comme de la vapeur et qu’elle s’envole…que si tu la refoules ( par peur de faire mal à l’autre par exemple ) ben la pression va augmenter…

dernier petit conseil, dès que tu repères qu’une émotion telle la colère s’est éveillée, accueille la avec bienveillance comme un messager qui prend soin de toi, elle vient t’indiquer qu’une de tes limites a été franchie, laisse lui toute la place dont elle a besoin pour s’exprimer ( ça peut se faire vibratoirement en silence, pas besoin de casser la vaisselle 😉 ), et surtout n’alimente pas les pensées qui vont débarquer en corrélation avec l’émotion, lâche le mental tout de suite en t’observant avec humour…

denier petit truc utile à mettre en pratique quand les paroles de l’autre commencent à te « chauffer »…premièrement : te rappeler que c’est l’écho de ces paroles en toi qui te font cet effet ( ben oui, on est responsable de nos émotions…oui je sais, galère ! ) du coup ben regarde pourquoi.., deuxièmement : lâche le jugement que tu portes sur l’autre en cet instant ( mais ce gros connard , il pense que… par exemple 🙂 ) et reviens juste à ce qui est, et troisièmement : tra-duis!! ( là est le secret ) si l’autre est en train de te balancer un gros boulet dans la tronche…d’abord c’est son boulet, ensuite, ben c’est qu’il souffre , d’un truc que pour le moment il n’arrive pas à gèrer, alors il pro-jette…une limite pour lui a été franchie, peut être sans juger tu peux essayer de le prendre en compte…

et si t’arrives à faire le premièrement, le deuxièmement et le troisièmement instantanément, bravo ! tu es définitivement un être multi-dimensionnel 😉

enfin si la colère est récurrente chez toi, on n’y pense pas assez, mais regarde du côté du foie…selon ce que tu manges, ton foie est peut être saturé et cet excès se libère sous forme émotionelle, poison dans les deux sens car trop de colère empoisonne le foie…tristesse et plaintes , peurs : faiblesse dans les reins en corrélation; doute excessif : vésicule biliaire ;

et pour finir, soulevons le couvercle les bras bien hauts au max jusqu’à la 5D, avec mon ami le plombier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s